navigation

Signaux d’alertes 5 décembre, 2009

Posté par dailymanager dans : contexte,histoire , trackback

En général quand les couches de frustrations commencent à s’accumuler, l’employé n’est pas loin de donner sa démission. Il va à quelques reprises sonner l’alarme mais, si personne ne répond, il va de plus en plus se diriger vers la porte de sortie. Même si l’on est en période de crise, certains profils ne courent pas les rues. Quand on a de bons salariés, mieux vaut tout faire pour les retenir. Voici donc les 7 raisons principales qui font qu’un employé donnera sa démission :

  1. Job et conditions de travail ne sont pas celles qui étaient attendues : le recrutement a été mal effectué et le candidat va sûrement partir dans les 6 mois.
  2. Inadéquation entre le job et la personne : la personne ne se sent pas à l’aise dans son job. Elle a surestimé certaines de ses compétences.
  3. Trop de peu de feedback et de coaching : les employés sont livrés à eux-mêmes et ne parviennent pas à s’améliorer ou à s’aligner avec l’organisation. Ils ne peuvent bénéficier d’aucune aide concrète leur permettant de s’améliorer et d’apprendre. Le management ne prend pas le temps de justifier ses décisions. Il rejette ou ignore un travail sans en donner d’explication, se croyant tout puissant et laissant la personne dans un flou faisant diminuer son estime d’elle-même. Donner du feedback, c’est aider à comprendre et à s’améliorer.
  4. Trop peu de possibilités de croissance et d’avancement : pas de prise en compte de la croissance du salarié sur le long terme. Pas de visibilité lui permettant de définir des projets avec l’entreprise.
  5. Sentiment d’être dévalué et non reconnu : ils se sentent invisibles, leurs idées ne sont pas prises en compte. Ils n’ont pas l’autonomie et le respect qu’ils souhaitent. L’entreprise focalise sur les projets mais non sur les hommes. Les gens veulent se sentir importants et sentir que leur entreprise a besoin d’eux pour réussir. S’ils ne sont pas justement reconnus pour leur travail, ils vont avoir l’impression que ce qu’ils font n’a pas d’importance. Le salaire n’est pas en adéquation avec la charge de travail demandée.
  6. Stress créé par un manque d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée : charge de travail, conflits internes, pas de travail d’équipe, travail demandé pendant le week-end ou à des heures tardives.
  7. Perte de confiance dans la hiérarchie : des managers peu intègres, impossibles à approcher, sans vision, qui ne communiquent pas. Des managers qui prennent des décisions de façon arbitraire ou qui micro-managent et se sentent tout puissants au point d’écraser leur équipe et de ne la considérer que pour l’exécution.

Manager, c’est avant tout manager des hommes. Ceux qui n’ont pas de sensibilité pour les autres devraient d’abstenir d’être à de tels postes. En tant que manager, il est important de connaître ses employés, de chercher à comprendre leurs différences et surtout ce qui les fait avancer (certains recherchent le salaire, d’autres la formation, d’autres la promotion). Avant d’avoir une équipe efficace, il faut apprendre à connaître ses hommes afin d’obtenir le meilleur d’eux-mêmes. Les besoins principaux à considérer sont les suivants :

Si certains avaient oublié certains de ces principes il serait temps de vite se les remettre en tête car crise ou pas crise, les salariés peuvent démissionner et on en voit tous les jours changer d’entreprise.

 Extrait de : http://blog.netpme.fr/2009/06/26/7-raisons-qui-font-demissionner-un-salarie/

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

sitehgeo4 |
"L'arbre qui tombe peut fai... |
Dra. Monica Guia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | citoyen
| Petite écologie d'un insect...
| SonyaT