navigation

1941 : Force opérationnelle 11 novembre, 2009

Posté par dailymanager dans : histoire,operations , trackback

1941 : Force opérationnelle dans histoire navytaskforce0409091

 

Le concept de task force fut introduit dans la marine de guerre des États-Unis début 1941, afin d’accroître la flexibilité de fonctionnement. À cette époque, la marine était organisée en divisions, escadrons et flottes. Le concept de task force permettait de créer une organisation temporaire en empruntant des navires de différentes divisions sans devoir formellement réorganiser les flottes, et de la dissoudre aussi simplement qu’elle avait été créée lorsqu’elle avait perdu son utilité. Le concept fonctionna très bien, et à la fin de la guerre, plus de 200 task forces avaient été créées.

Chaque task force se voyait attribué un nombre de deux chiffres. Le premier se référait au numéro de la flotte dont la task force provenait, le second étant une incrémentation. Un numéro n’est cependant pas unique. Ainsi, il y a eu une task force 76 (TF 76) pendant la Seconde Guerre mondiale et une autre pendant la guerre du Viêt Nam.

Une task force était subdivisée en task groups, identifiés par une décimale (comme le task group 11.2 ou TG 11.2) et en task units (telle que TU 11.2.1). Les navires constitutifs, ou task elements, étaient eux-mêmes numérotés, et le TE 12.2.1.2 sera le second navire de la TU 11.2.1.

La marine américaine continue à utiliser des task forces, notamment sous forme de joint task force si la TF incorpore des éléments d’autre branches des forces armées.

En exemple historique, l’objectif de la Task Force 88 fut d’assurer le succès du Débarquement de Provence. Pour cela, elle opèra comme une force tactique : assurant la supériorité aérienne sur les plages du débarquement, tout en appuyant les troupes au sol (mitraillages de troupes, camions, tanks ou trains ennemis, bombardements de batteries côtières, ponts…).

Dans le domaine civil, une task force désigne un groupe de travail auquel on donne des objectifs précis, souvent à court terme. Par exemple, le conseil de direction d’une entreprise faisant face à des problèmes de productivité, peut décider de créer une « Task Force » de plusieurs individus dont l’objectif sera la diminution des délais de production.

 

En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Task_force

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

sitehgeo4 |
"L'arbre qui tombe peut fai... |
Dra. Monica Guia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | citoyen
| Petite écologie d'un insect...
| SonyaT